Historique

La perf du week-end pour l'Union

30 11 2008

Union - Roanne

 

Ce match était décisif dans la course à la 3ème place de la poule, qualificative pour le groupe A. Les 2 équipes commencaient le match avec de bonnes intentions. Après quelques minutes, Roanne se détachait légèrement au score grâce à son efficacité aux tirs extérieurs et son jeu sur écran porteur de balle. L'Union avait des difficultés à se mettre dans le rythme défensivement et se montrait maladroite dans les finitions. 39-30 pour Roanne à la mi-temps.

Une fois les points négatifs corrigés à la mi-temps, les joueurs de l'Union augmentaient l'intensité défensive dès le début du 3ème QT. Les locaux procédaient en CA grâce aux nombreux ballons gagnés et refaisaient ainsi leur retard. Revenus à égalité, les unionistes et les roannais connaissaient alors en même temps une période sans marquer. Ceci semblait être le tournant du match. Alors que l'Union était revenue au score et dominait, les joueurs n'ont pas réussi à prendre le large au tableau d'affichage en raison d'une pression défensive adverse plus importante. 53-52 pour l'Union à la fin du 3ème QT.

Le 4ème QT voyait les visiteurs reprendre le contrôle du match. L'Union peinait à trouver de bonnes solutions en attaque. Les efforts du 3ème QT se faisaient ressentir. Après avoir tenté de conserver le point-average (+ 4 à l'aller pour l'Union), Roanne s'imposait au final 77 à 67 et reprenait la 3ème place au classement, devant l'Union.

 

 

Sud Lyonnais - Union

 

Voilà le recit d'un match sans rythme et d'un petit niveau de championnat de France.

Le début était poussif pour les 2 équipes. Néanmoins, la moins grande maladresse des locaux leurs permettaient d'être devant après 10 minutes de jeu (14-8). Les joueurs de l'Union n'arrivaient pas à trouver leur rythme et étaient souvent en retard aussi bien en attaque qu'en défense. Aucun joueur ne semblait pouvoir accélerer (le repas de midi en était-il la cause?). Les joueurs du lyonnais, sans forcer, dominaient les débats. 33 à 23 à la MT.

Le 3ème QT ressemblait étrangement à la 1ère MT et donc l'écart au score augmentait légèrement (48-33 pour Sud Lyon à la fin du 3ème QT). L'objectif était alors de gagner le dernier QT. Après 5 minutes de jeu (et donc à 5 minutes de la fin du match) et un peu plus de rythme et de réussite aux tirs, les joueurs de l'Union revenaient à 5 points des lyonnais. Et puis ... plus rien! 71-58 pour Sud Lyon qui a mérité sa victoire, pourtant à la portée des visiteurs.

 

 

Union - Stade Clermontois

 

Ce dimanche à Chamalières a eu lieu le match retour du derby entre l'Union et le Stade Clermontois, premier au classement avec 7 victoires en 7 matchs.

Le match commencait logiquement avec une plus grande maîtrise stadiste et un jeu d'attaque plus performant. L'Union semblait un peu dépassée défensivement car elle ne respectait pas les principes. Malgré cela, elle s'appliquait à limiter les dégats avec une plus grande envie et parfois avec plus d'opportunisme. 25-16 pour le Stade après 10 minutes.

Les joueurs de l'Union augmentaient la pression défensive en tentant de limiter le jeu de passes adverse et en contrôlant leurs individualités. L'attaque des visiteurs peinait alors que l'Union tentait de faire un maximum de jeu rapide. Les locaux revenaient au score peu à peu avec beaucoup de volonté et une défense plus conquérante. 36-34 pour le Stade à la MT.

 Au retour des vestiaires, le Stade montrait plus d'application dans son jeu et augmentait l'écart. Après un TM de l'Union, les locaux repartaient sur de meilleures bases défensives. Malgré quelques CA ratées par précipitation, l'Union parvenait à rester dans le match et à revenir au score. La combativité et la participation de l'ensemble des joueurs de l'Union étaient importantes pour se retrouver à égalité à 53 points à la fin du 3ème QT.

Il restait 10 minutes aux 2 équipes pour faire la différence. Avec un jeu d'ensemble un peu brouillon, il était difficile de se départager. L'Union marquait sur jeu rapide. Les locaux prenaient un léger avantage au score mais 2 tirs à 3 points relançaient les stadistes. Les dernières minutes étaient tendues. Plusieurs LF de l'Union (même sans grande réussite) et les précieux rebonds gagnés avec une grande combativité donnaient un avantage de 2 points aux locaux à 20 secondes de la fin du match. Le dernier tir des visiteurs échouait sur l'arrière du cercle, la sirène sonnait et l'ensemble des joueurs de l'Union laissaient éclater leur joie. 72 à 70 pour l'Union.

 

Félicitations aux unionistes pour leur performance et merci aux nombreuses supportrices et supporteurs venus les encourager.

 

Thomas R

Pub
Partenaires majeurs